Le 25 septembre dernier a été célébré le 5éme anniversaire des Objectifs de Développement Durable (ODD), adoptés en 2015 par les Etats membres de l’ONU. Les ODD nous invitent à un langage commun, partagé par tout type d’organisation, pour relever les défis partagés d’ici à 2030 (éducation, santé, énergie, alimentation …), du local au global. Pour y parvenir, l’ODD 17 invite à activer le levier des partenariats et des alliances. Bien que sous les radars, la dynamique du « Collective Impact » à la Française est perceptible. Interrogés après le confinement, 81% des Français et 84% des dirigeants d’entreprises considèrent que le « jouer collectif » est utile pour sortir de la crise de la COVID 19. La valorisation de cette dynamique d’alliances est au cœur du programme du RAMEAU au second semestre, que nous vous invitons à découvrir.

 

C’est à l’occasion du webinaire « La valorisation des dynamiques territoriales » (à voir en replay), que Le RAMEAU a publié la note « Ensemble, valorisons l’ODD 17 ». Depuis janvier, le cycle « L’ODD 17 en pratique » de la plateforme « l’innovation territoriale en actions ! » a pour objectif de démontrer que le « Collective Impact » à la française est déjà une réalité incarnée sur les territoires, mais qu’il reste « sous les radars », et que nous ne savons pas aujourd’hui le valoriser. Le 4éme webinaire du cycle donnait donc un éclairage sur les 4 piliers indispensables : la capitalisation, l’évaluation, la modélisation économique et le faire-valoir ; à partir du retour d’expérience respectif d’AgroParisTech, de Révélateur de Richesses Immatérielles, du RAMEAU et de Convergences.

« Jouer collectif » d’accord ! C’est ce que souhaitent 81% des Français et 84% des dirigeants d’entreprise ; mais dans les faits, il n’existe ni « prime à l’alliance », ni « droit à l’alliance ». Autrement dit, aucune valorisation économique de l’investissement lié au temps nécessaire pour construire une relation fructueuse ; ni même aucun cadre juridique adapté protégeant les expérimentations innovantes. L’injonction seule ne suffit pas ! Pire encore, elle risque d’être totalement contreproductive. Le fondement de toute démarche apprenante d’alliance est la confiance. Cette dernière ne s’impose pas, elle se vit !

Depuis 14 ans, au travers d’expérimentations de terrain, Le RAMEAU démontre les impacts des partenariats lorsqu’ils passent d’une logique de « contrat-échange » à celle d’un « contrat alliance ». Ce dernier est fondé sur la volonté partagée de construire ensemble, et non pas seulement d’échanger des produits / services / ressources / talents. Avec les résultats de la mission ministérielle sur l’accélération des alliances stratégiques (voir note de synthèse), l’état des lieux a été réalisé, et un programme de 21 mesures proposé au Gouvernement. Les premières actions issues de cette démarche collective se mettent en place. Pour en accélérer les effets, il nous faut (re)connaître le mouvement de co-construction du bien commun à sa juste valeur.

Le RAMEAU propose donc au second semestre un cycle sur la valorisation de cette dynamique d’alliance pour répondre à la fois aux défis de la sortie de crise que nous vivons actuellement, mais aussi plus largement pour réussir l’Agenda 2030 des Objectifs de Développement Durable. De par son histoire, le France peut être un éclaireur de l’ODD 17 … en pratique !

Pour amorcer ce cycle, Le RAMEAU publie la note prospective « Ensemble, valorisons l’ODD 17 » qui invite à ouvrir le débat sur les conditions pour capitaliser, évaluer, modéliser économiquement et faire-valoir la valeur du « jouer collectif ».

Bonne lecture, et à bientôt pour les 1ères actions pour Agir ensemble !

 

 

Charles-Benoît HEIDSIECK

Président – Fondateur du RAMEAU

Print Friendly, PDF & Email





© 2020 Institut ISBL |  Tous droits réservés   |   Mentions légales   |   Politique de confidentialité

Contactez-nous

Envoyez-nous votre message, nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?