En application de l’article L. 111-3 du code des juridictions financières, la Cour des Comptes a effectué le contrôle de la politique d’accompagnement de la vie associative par l’État.

Les associations, qui participent d’un vaste mouvement d’engagement social et sociétal, bénéficient d’un soutien de l’État par des dispositifs transversaux, qui s’ajoutent aux aides sectorielles dont elles disposent pour leurs actions. A l’issue de son contrôle, la Cour des Comptes estime que cette politique d’accompagnement souffre d’une absence de stratégie de long terme et d’une coordination fragile, qui nuisent à son efficacité. La vie associative pourrait être revivifiée par un soutien modernisé, en accélérant notamment sa transition numérique et en testant une politique de guichet unique d’accompagnement. La Cour des Comptes formule au total cinq recommandations.

 

 

Lire les 5 recommandations de la Cour des Comptes

 

 

source : www.ccomptes.fr

 

En savoir plus :

Référé

Print Friendly, PDF & Email





© 2021 Institut ISBL |  Tous droits réservés   |   Mentions légales   |   Politique de confidentialité

Contactez-nous

Envoyez-nous votre message, nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?