Un outil au service des acteurs de l’intérêt général

Le Guide IDEAS des Bonnes Pratiques est un outil méthodologique à destination des organismes à but non lucratif. Son objectif est d’engager la structure dans une dynamique d’amélioration continue pour optimiser son action et favoriser son développement.

Il a été conçu par un comité Expert qui a pour particularité de rassembler des personnalités d’horizons très divers : associations, fondations, mécènes, entreprises, experts de l’évaluation, du contrôle et de l’audit…, qui ont travaillé ensemble pour garantir la pluralité des regards.

Le Guide propose 90 Bonnes Pratiques qui permettent d’aborder les points clés du fonctionnement d’un organisme à but non lucratif. Il aborde trois grands thèmes structurants : la gouvernance, la finance, et le pilotage & l’évaluation.

Nous vous proposons aujourd’hui un aperçu du thème de la gouvernance.

 

Enjeux du thème « gouvernance »

Les spécificités des modèles des entités d’intérêt général nécessitent une réelle pédagogie tant elles sont différentes des autres acteurs publics et privés. Pour développer un dialogue structurant avec leurs parties prenantes, les associations (et les fondations, fonds de dotation) ont de plus en plus besoin de présenter et d’expliquer leur projet associatif ainsi que leur mode de fonctionnement. C’est à la fois une manière de mieux capter des ressources pour réaliser leur projet, mais aussi d’impliquer concrètement les parties prenantes qui peuvent jouer un rôle et agir ainsi au plus près des besoins et des attentes des territoires et des bénéficiaires des projets d’intérêt général que portent ces entités.

 

Objectifs du thème « gouvernance »

Traiter le thème de la “gouvernance” donne à la fois le cadre et le cap que s’est fixé l’organisme d’intérêt général pour réaliser sa mission, ainsi que les principales conditions de son fonctionnement. Il clarifie, pour toutes les parties prenantes internes et externes, à la fois qui il est, où il va et comment. Ce thème “gouvernance” explicite comment la vision se traduit concrètement et comment la rendre vivante.

 

Chemin proposé par le Guide

Des fondamentaux associatifs au fonctionnement des organes de gouvernance, de la gestion désintéressée et transparente au plan stratégique à moyen terme ainsi qu’à une politique de gestion des risques dynamique, de la manière d’interagir avec ses richesses humaines, ses donateurs, financeurs et partenaires, à la politique de communication, le chemin proposé par le guide permet d’expliciter clairement les pratiques de l’organisme d’intérêt général. Il lui permet de se définir et de se positionner dans son écosystème.

 

Découvrez les 8 objectifs traités dans le thème « gouvernance » du Guide :

Objectif G1 : Des fondamentaux associatifs clairement définis et suivis.

Cet objectif est décliné au travers des bonnes pratiques qui traitent des points suivants :

  • Un projet associatif clair et cohérent
  • Une charte d’éthique/ de déontologie
  • Des activités conformes au projet associatif et à la charte

Objectif G2 : Des organes de gouvernance au fonctionnement effectif.

Pour mesurer l’atteinte de cet objectif, l’entité d’intérêt général s’appuie sur un organe collégial d’administration qui élabore et met en œuvre un dispositif de contrôle interne structuré, complété par des contrôles externes, soumis à un organe délibérant qui l’approuve et en contrôle la réalité.

Objectif G3 : Une gestion désintéressée et transparente, un encadrement des activités lucratives.

Objectif G4 : Un plan stratégique à moyen terme réfléchi.

– Objectif G5 : Une politique dynamique de gestion des risques mise en œuvre grâce à une méthodologie adaptée et qui comprend une procédure de gestion de crise.

– Objectif G6 : une politique de gestion des richesses humaines inspirée par une recherche d’exemplarité sociale qui s’appuie sur :

  • Une répartition des missions, des compétences et des pouvoirs
  • Une gestion guidée par la recherche de la qualité des conditions d’emploi et du développement des personnes
  • Une politique salariale et de rémunération définie par l’organe collégial d’administration

– Objectif G7 : Le respect des donateurs, des financeurs et des partenaires traduit par une déontologie de la recherche de financements et de la collecte ainsi qu’une déontologie de la relation de partenariats.

– Objectif G8 : Une politique de communication animée par une volonté de transparence, et attentive à la communication à l’ensemble des parties prenantes.

 

Nous vous donnons rendez-vous dans un prochain article pour vous présenter le thème « Finances ». A noter que le guide est disponible gratuitement sur le site de l’Institut IDEAS pour encourager associations, fondations ou fond de dotation à s’en saisir. Pour aller plus loin, ils peuvent également bénéficier de la démarche d’accompagnement proposée par l’Institut IDEAS.

 

 

Suzanne Chami

Déléguée générale de l’Institut IDEAS

Print Friendly, PDF & Email

Suzanne Chami

Déléguée Générale de l'Institut IDEAS (Institut de Développement de l’Éthique et de l’Action pour la Solidarité)
voir la fiche de l'auteur
Suzanne Chami





© 2020 Institut ISBL |  Tous droits réservés   |   Mentions légales   |   Politique de confidentialité

Contactez-nous

Envoyez-nous votre message, nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?