Voici le cinquième opus de la collection « Mondes en transitions » . Un plaidoyer pour promouvoir une extension du pouvoir citoyen dans de nouveaux domaines : entreprises, services publics, éducations, etc.

Depuis des années, les pouvoirs politiques ont abdiqué face aux pouvoirs économiques et financiers. Des décisions, en matière économique et sociale, sont prises pour satisfaire leurs intérêts, sans que les citoyens soient véritablement consultés. Cela génère chez beaucoup un sentiment d’impuissance croissant.

En s’appuyant sur les expériences et les modes de faire de l’économie sociale et solidaire dans des champs divers (éducation, travail, gouvernance d’entreprise…), cet ouvrage propose des pistes d’action concrètes, collectives comme individuelles, pour que chacun puisse exercer sa citoyenneté dans l’économie. Oui, l’économie doit devenir l’affaire de tous.

Face à ces puissants, comment faire entendre nos voix et peser sur les décisions ? L’enjeu est d’abord celui de la citoyenneté économique : il s’agit de repenser la place accordée aux citoyens dans la cité, de leur permettre de sortir d’une position de consommateurs influençables et de se réapproprier les questions économiques et sociales. Pour cela, il nous faut notamment interroger la dimension collective de nos modes de production et de consommation, mais aussi la place des citoyens dans les entreprises et les services publics.

Print Friendly, PDF & Email





© 2022 Institut ISBL |  Tous droits réservés   |   Mentions légales   |   Politique de confidentialité

Contactez-nous

Envoyez-nous votre message, nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?